L’écologie : une affaire de femmes ?

Share on Facebook+1Share on LinkedInShare on Twitter

Le lundi 4 novembre, Marlène Schiappa a organisé une conférence sur le rôle des femmes dans le changement climatique dont elles sont les premières impactées mais aussi les premières actrices de la transition écologique.

Cette conférence a d’abord été introduite par la secrétaire d’État chargée de l’égalité entre les femmes et les hommes et de la lutte contre les discriminations, Marlène Schiappa, qui a notamment rappelé le lien entre femmes et écologie : « Si lier les thèmes femmes et écologie va de soi pour les experts, la logique reste nébuleuse pour le grand public. Les femmes sont pourtant à la fois les premières impactées par le changement climatique, et les premières actrices de la transition écologique ».

 

 

 

Une première table-ronde a porté sur « Les femmes, premières impactées par le changement climatique ? » en présence de :

    • Delphine O, ambassadrice et secrétaire générale Forum Génération Égalité 2020,
    • Valérie Masson-Delmotte, paléoclimatologue, co-présidente du GIEC et membre du Haut Conseil pour le Climat,
    • Fanny Benedetti, Directrice exécutive d’ONU Femmes,
    • Isabelle Germain, Fondatrice de Les Nouvelles News
    • Coralie Miller, Autrice, documentariste et metteuse en scène.

La seconde table portait sur le thème : « Les femmes, premières actrices de la transition écologique » en présence de :

  • François de Rugy, Ancien ministre, député,
  • Amy Baker, Ambassadrice adjointe du Canada en France,
  • Sébastien Lyon, Directeur UNICEF France,
  • Marie Donzel, Directrice associée d’AlterNego et écrivaine,
  • Véronique Moreira, Présidente de WECF.

Pour finir, Brune Poirson, secrétaire d’État auprès de la Ministre de la Transition Écologique, a pris la parole et a rappelé : « La question du genre est transversale et centrale dans toutes nos politiques publiques ».