Initiative : Prévention des violences sexistes dans les relations amoureuses des jeunes

Share on Facebook+1Share on LinkedInShare on Twitter
Fiche n°18582
Thématique : sexualités, éducation, violences
Description de l'initiative : Nous intervenons en collèges et Lycées auprès d'adolescents et de jeunes adultes sur la question des conséquences du sexisme dans les relations amoureuses à l'aide des outils Viraj et Passaj depuis les années 2000.
nous introduisons notre travail auprès des professionnels de l'éducation nationale en les impliquant sur la question du sexisme et souhaitons qu'après notre passage les professionnel (le)s prennent le relais sur cette action de prévention. Pour ce faire , nous restons deux années de suite dans le même établissement afin que les infirmières, assistantes sociales se saisissent de l'outil .
Objectif principal : Déconstruction des stéréotypes
Dates de l'initiative : Du jeudi 8 Septembre 2016 au mercredi 8 Mars 2017 (année scolaire 2016-2017)
Lieu de l'initiative : lycée CASSIN METZ
Lycée George de la Tour METZ
collège RABELAIS METZ
collège Monod Hayange
Organisateur : ASSOCIATION D INFORMATION ET D ENTRAIDE MOSELLANE
Département de l'organisateur : 57 - Moselle
URL : http://

Bilan de l'initiative :
Deux interventions sur une classe de première ST2S sur des séquences d’une heure trente.Nous avons utilisé l’outil Viraj lors de la première séance et l’outil PASSAJ lors de la seconde. La première séance, sur la thématique de l’égalité fille/garçons nous a permis de démarrer les séances de façon active, le sujet ayant déjà été travaillé en cours avec leur enseignante, la séquence de travail autour de la question de la jalousie a interpelé les élèves.
La seconde séance, utilisant l’outil Passaj aborde la violence dans un couple de jeunes. Nous attirons leur attention sur la nécessaire prise de position s’ils sont témoins de situations de violences dans des couples d’amis, tant dans l’accompagnement et l’écoute de la victime que de l’auteur. Quelques élèves minimiseront les actes décrits dans la scénette, comme étant « peu de chose » et pas vraiment de la violence, ce qui peut interroger sur la tolérance dont certains peuvent faire preuve.
L’action s’est terminée pour nous avec la présentation des différents projets que les élèves mettent en place avec leur enseignante.
Nous avons ainsi pu poser notre regard de professionnels sur les actions que les élèves comptent mener, rectifiant ou donnant quelques indications quant aux sujets abordés. Les actions menées par les élèves auront, nous le pensons, un impact auprès de leurs pairs, poursuivant l’action et démultipliant les élèves touchés.
Ce projet est très intéressant et permet que les jeunes gens, ainsi sensibilisés, puissent poursuivre un travail intéressant sur le sexisme et les violences sexistes. Majoritairement ils ont trouvé le contenu de la rencontre intéressant 17/25, il savent davantage quoi faire pour aider une ou un ami qui vivrait ce problème 19/25, ils savent davantage quoi faire s’il leur arrivait ce problème.18/25