8 mars 2022 : pour une Europe de l’égalité

Share on Facebook+1Share on LinkedInShare on Twitter

Cette année, la Journée internationale des droits des femmes s’inscrit dans le cadre de la Présidence française du Conseil de l’Union européenne.

27 femmes

Découvrez les portraits de 27 femmes issues des 27 États de l’Union européenne. Elles nous présentent leurs parcours et leur vision de l’Europe.

 

PFUE

Les ministres chargés de l’Égalité entre les femmes et les hommes des 27 États membres de l’UE nous partagent une bonne pratique mise en place dans leur pays afin de renforcer l’égalité.

 

Afin de sensibiliser sur le sujet des violences et des inégalités, le ministère chargé de l’Égalité entre les femmes et les hommes, de la Diversité et de l’Égalité des chances en lien avec le Service d’information du Gouvernement (SIG) reprennent la parole pour interpeller et faire prendre conscience aux hommes de leur rôle dans l’éducation et la transmission de modèles de respect, de non-violence et d’égalité femme/homme. Le dispositif prend la forme d’une lettre ouverte aux garçons nés le 8 mars 2022, Journée internationale des droits des femmes jour lue par des personnalités de tous horizons – sportifs, chef, journalistes, acteurs, chanteurs : « Cher homme de demain, tu seras le meilleur des hommes, celui qui s’engage pour l’égalité ».

Élisabeth Moreno, ministre déléguée auprès du Premier ministre chargée de l’Égalité entre les femmes et les hommes, de la Diversité et de l’Égalité des chances, déclare : « La Journée internationale des droits des femmes est là pour nous le rappeler : le combat pour l’égalité entre les femmes et les hommes n’est toujours pas derrière nous. Parce qu’il concerne l’ensemble de notre société, j’ai souhaité – cette année – sensibiliser les garçons et les hommes à cet enjeu fondamental. Ce souhait s’inscrit dans le cadre de la semaine de sensibilisation à l’égalité à l’école annoncée par le Premier ministre le 25 novembre dernier. Parce que les stéréotypes, creuset des discriminations et des violences, s’enracinent très tôt, il est essentiel de sensibiliser les jeunes générations aux enjeux d’égalité.

Aussi, parce que l’égalité entre les femmes et les hommes constitue l’une des priorités de la présidence française du Conseil de l’Union européenne, j’ai souhaité rassembler mes homologues européens ainsi que la Commissaire européenne à l’Égalité pour porter un message d’inclusion et partager des bonnes pratiques partout au sein des 27 États membres. »

Pour aller plus loin