Ce site est en cours de construction.

Signature d'une convention pluriannuelle entre l’État et la LICRA

Publié le 12/07/2022 Temps de lecture : 3 minutes
Signature d'une convention pluriannuelle d'objectifs 2022-2024 entre l’État et la Ligue internationale contre le racisme et l'antisémitisme (LICRA)

Isabelle Lonvis-Rome, ministre déléguée auprès de la Première ministre chargée de l’Égalité entre les femmes et les hommes, de la Diversité et de l’Égalité des chances, Sophie Elizeon, déléguée interministérielle à la lutte contre le racisme, l’antisémitisme et la haine anti-LGBT, et Mario Stasi, président de la Ligue internationale contre le racisme et l’antisémitisme (Licra), ont signé aujourd’hui une convention pluriannuelle d’objectifs pour la période 2022-2024. Sur ces trois ans, l’État apportera, chaque année, une subvention de 400 000 euros à la Licra afin de soutenir ses actions de lutte contre le racisme, l’antisémitisme et la haine anti-LGBT+.

La lutte contre le racisme, l’antisémitisme et la haine anti-LGBT+ constitue une priorité du Gouvernement. Concrètement, cette priorité se traduit notamment à travers deux plans interministériels pluriannuels : le Plan national de lutte contre le racisme et l’antisémitisme ainsi que le Plan national d’actions pour l’égalité des droits, contre la haine et les discriminations anti-LGBT+. Les politiques de l’État en la matière sont conçues avec l’ensemble des partenaires engagés sur le terrain et coordonnées par la DILCRAH, placé sous l’égide du ministère chargé de l’Égalité entre les femmes et les hommes, de la Diversité et de l’Égalité des chances, et qui, ce faisant, travaillent en synergie avec les associations spécialisées.

Acteur historique de la lutte contre le racisme et l’antisémitisme, la Licra dispose d’une expertise reconnue sur le terrain. Dotée d’un réseau territorial de 62 sections, forte de plus de 3 000 militants et de 100 avocats bénévoles, elle oeuvre au quotidien à enrayer les fléaux du racisme et de l’antisémitisme via l’éducation, la formation et l’accompagnement juridique des victimes ainsi que la lutte contre la haine en ligne.

La nouvelle convention pluriannuelle d’objectifs, signée ce matin, prévoit cinq axes d’actions :

  • Éduquer à la citoyenneté à travers des interventions en milieu scolaire (du primaire au supérieur), notamment à travers la plateforme numérique Sapio (portail de ressources multiples, notamment vidéos) ;
  • Promouvoir l’accès de toutes et tous au droit via l’assistance juridique aux victimes ;
  • Former les acteurs clés de la société par le biais de formations auprès des forces de l’ordre et des acteurs du monde judiciaire, ainsi qu’au travers de la sensibilisation dans le milieu sportif ;
  • Accompagner la jeunesse en animant des évènements culturels et proposant des parcours mémoriels ;
  • Lutter contre la prolifération de la haine en ligne en travaillant avec les plateformes et les acteurs institutionnels nationaux et européens.
Isabelle Lonvis-Rome, ministre déléguée auprès de la Première ministre chargée de l’Égalité entre les femmes et les hommes, de la Diversité et de l’Égalité des chances, déclare : « Face à la prégnance des actes racistes et antisémites dans notre société, le Gouvernement est résolument engagé et mobilisé aux côtés des associations, chevilles ouvrières indispensables sur le terrain auprès des professionnels et de la jeunesse, et aux côtés des victimes. Dans ce contexte, je me réjouis de la signature de cette convention pluriannuelle d’objectifs 2022-2024 avec la Licra, association incontournable de la lutte contre le racisme et l’antisémitisme, qui oeuvre au quotidien à l’édification d’une société plus fraternelle. Nous avons la responsabilité collective – pouvoirs publics et tissu associatif – de renforcer nos actions pour enrayer les tensions qui divisent notre pays et minent notre cohésion sociale. ».

 

Mario Stasi, président de la Licra, déclare : « Face à la montée des extrêmes, au débridement de la parole et des actes, dans l’espace public comme en ligne, cette signature formalise un partenariat entre la Licra et l’État pour les trois années à venir afin de concrétiser un plan et des actions indispensables de lutte contre le racisme, l’antisémitisme et les discriminations au niveau local, urbain, péri-urbain et rural, par l’éducation, la formation et l’accompagnement. »

Contact presse

Tél : 01 42 75 62 75
Mél : presse-efh@pm.gouv.fr

Photo : Ministères sociaux / DICOM / Jeanne Accorsini / Sipa