Restitution des groupes de travail du Grenelle des violences conjugales

Share on Facebook+1Share on LinkedInShare on Twitter

Le 29 octobre, les groupes d’experts du Grenelle des violences conjugales ont présenté les restitutions de leurs travaux et de leurs propositions, en présence de Marlène Schiappa.

Le 3 septembre dernier, le Premier ministre Edouard Philippe a lancé le Grenelle des violences conjugales à Matignon. Depuis, 11 groupes de travail se sont mis en place sur différentes thématiques : violences intrafamiliales, éducation, accueil dans les commissariats et gendarmeries, outre-mer, santé, monde du travail, hébergement justice, violences psychologiques et emprise, violences économiques.

 

     

 

Après 2 mois de travail, ces groupes ont présenté leurs recommandations pour intensifier la lutte contre les féminicides, en présence de Marlène Schiappa mais aussi d’autres ministres comme Adrien Taquet, Christelle Dubos ou encore Sophie Cluzel.

Mettre en place une d’évaluation du danger dans les commissariats et gendarmeries, modifier le code pénal pour permettre aux soignants de dénoncer des violences conjugales ou garantir une meilleure coordination des services du 115 et le 3919 : voici des exemples de propositions faites par ces groupes d’experts.
A découvrir ici :

 

Après cette restitution, Marlène Schiappa a pris la parole et fait un bilan de ces 2 mois de travaux : « le Grenelle des violences conjugales marque une mobilisation sans précédent lancée par le Premier ministre avec 15 membres de son gouvernement ». La Secrétaire d’État a ensuite annoncé « le 25 novembre, de nouvelles mesures issues des groupes de travail seront annoncées et viendront s’ajouter aux 10 énoncées le3 septembre et celles mises en place depuis 2 ans ».