Marlène Schiappa salue l’initiative de Facebook pour encourager le #CivismeEnLigne

Share on Facebook+1Share on LinkedInShare on Twitter

Le 5 février 2019, Marlène Schiappa, secrétaire d’Etat auprès du Premier Ministre, chargée de l’Égalité entre les femmes et les hommes et de la Lutte contre les discriminations, s’est rendue dans les locaux de Facebook France pour une cérémonie de remise de prix du Fonds pour le Civisme en Ligne. Après avoir introduit l’événement, elle a remis le grand prix à l’association Résonantes pour son application App’elles, qui propose aux femmes victimes de violences d’envoyer à 3 contacts de leur choix une alerte par un simple bouton.

En novembre 2018, Facebook France a lancé le Fonds pour le Civisme en Ligne pour récompenser des initiatives françaises qui souhaitent faire d’internet un espace plus respectueux et plus sûr. Le Fonds a pour objectif d’encourager des comportements responsables et de soutenir des projets luttant contre les discours de haine, le harcèlement et pour le développement de l’esprit critique. Les 12 lauréats vont bénéficier d’un financement et seront accompagnés pendant 1 an par les équipes de Facebook.

La lutte contre le cyber harcèlement fait partie intégrante de la feuille de route de Marlène Schiappa. Une mesure spécifique figure dans la loi renforçant la lutte contre les violences sexuelles et sexistes promulguée en août 2018 : les opérations de harcèlement en ligne, menées conjointement par plusieurs internautes contre une ou plusieurs victimes (appelé aussi raids numériques) sont désormais punies. La loi prévoit en effet d’étendre l’application du droit du harcèlement aux actions de groupe et à l’utilisation de “support numérique ou électronique”.

« (…). Des progrès sont encore à faire pour protéger nos concitoyens des attaques qui peuvent très facilement déferler sur les réseaux sociaux en contrevenant souvent ouvertement à la loi française. Les plateformes doivent se responsabiliser, inviter les usagers à des comportements vertueux et permettre aux utilisateurs de signaler beaucoup plus facilement ce qui les choquent et doivent supprimer le plus vite possible ces contenus illicites. Je salue le fonds pour le civisme en ligne lancé par Facebook, auquel le gouvernement s’est associé via la délégation interministérielle Dilcrah : c’est un début et je souhaite que de telles initiatives se multiplient»

Marlène Schiappa

En savoir plus :