Ce site est en cours de construction.

Les victimes du sexisme en France

Interstats Analyse n°40 (janvier 2022)

Publié le 01/01/2022 Temps de lecture : 1 minute
Les victimes du sexisme en France

Cette étude du service statistique ministériel de la sécurité intérieure (SSMSI) est une approche croisée à partir des procédures enregistrées par les forces de sécurité en 2020 et l’enquête Cadre de vie et Sécurité, qui a pour objectif de dresser l’état des lieux des victimes du sexisme en France dont l’immense majorité des victimes sont les femmes et dont les infractions sont majoritairement commises dans le cadre conjugal.

Elle révèle que 229 000 personnes ont été enregistrées en 2020 comme victimes d’infractions sexistes par la police et la gendarmerie nationales, chiffre en augmentation de 8 % par rapport à 2019 et de 4 % en ne prenant que les faits commis sur l’année. Selon les auteurs, cette évolution s’inscrit dans la continuité des tendances observées suite au mouvement #Metoo de libération de la parole des victimes de violences sexuelles.

Consulter l'étude sur le site du ministère de l'Intérieur