Ce site est en cours de construction.

La traite des êtres humains en France

Le profil des victimes accompagnées par les associations en 2020

Publié le 15/12/2021 Temps de lecture : 1 minute
La traite des êtres humains en France

Touchant l’ensemble des pays du monde, la traite des êtres humains est un phénomène criminel complexe à saisir statistiquement, et les informations connues par les autorités ne représentent qu’une partie du phénomène. Les données collectées par les associations sont donc essentielles à la compréhension de ce phénomène criminel.

Cette étude constitue la première enquête sur les victimes de traite des êtres humains accompagnées par les associations publiée conjointement par le Service statistique ministériel de la sécurité intérieure (SSMSI) et la Mission interministérielle pour la protection des femmes contre les violences et la lutte contre la traite des êtres humains (MIPROF).

Prévue par le plan d’action national contre la traite des êtres humains, elle montre que les victimes d’exploitation sexuelle représentent la majorité des victimes de traite (77 %) en 2020, mais que d’autres formes d’exploitation sont également détectées par les associations (exploitation par le travail, contrainte à commettre des délits, mendicité forcée…).

Accéder à l'étude