Ce site est en cours de construction.

Féminicides de Bellevigne-les-Châteaux, Labry et Nice : Élisabeth Moreno a réuni deux comités locaux d'aide aux victimes afin d’échanger avec les acteurs publics locaux chargés de la lutte contre les violences faites aux femmes

Publié le 07/01/2022 Temps de lecture : 3 minutes
Comités locaux d’aide aux victimes (CLAV)

À la suite des trois féminicides survenus au début de l’année à Bellevigne-les-Châteaux, Labry et Nice, Élisabeth Moreno, ministre déléguée auprès du Premier ministre chargée de l’Égalité entre les femmes et les hommes, de la Diversité et de l’Égalité des chances, a réuni en urgence les 4 et 6 janvier 2022 deux comités locaux d'aide aux victimes (CLAV) afin d’échanger avec les acteurs publics locaux en charge du pilotage des mesures de lutte contre les violences faites aux femmes. Le Garde des Sceaux, Éric Dupond-Moretti, et Marlène Schiappa, ministre déléguée auprès du ministre de l’Intérieur chargée de la Citoyenneté, ont également participé à ces CLAV.

Les deux comités locaux d'aide aux victimes qu’Élisabeth Moreno a réunis les 4 et 6 janvier 2022, en Meurthe-et-Moselle et dans le Maine-et-Loire, ont permis de rassembler les principaux acteurs publics locaux en charge du pilotage des mesures de lutte contre les violences faites aux femmes. Un prochain CLAV se tiendra la semaine prochaine avec les acteurs publics des Alpes-Maritimes suite au féminicide survenu à Nice.

Le préfet de département en assure la présidence aux côtés du procureur de la République, des forces de l’ordre, des délégations départementales aux droits des femmes, des acteurs de la justice, des représentants de l’agence régionale de santé, du conseil départemental ainsi que des associations. Ces réunions visent à échanger avec l’ensemble des acteurs en charge de l’accompagnement des victimes de violences et à s’assurer de la bonne coordination de l’ensemble des parties prenantes engagés sur le terrain.

Élisabeth Moreno, ministre déléguée auprès du Premier ministre chargée de l’Égalité entre les femmes et les hommes, de la Diversité et de l’Égalité des chances, déclare : « De très nombreux dispositifs ont été mis en place pour lutter concrètement et efficacement contre les violences conjugales. Il est impératif de s’assurer de la parfaite coordination de la chaîne de solidarité et de protection que forment sur le terrain les forces de l’ordre, les professionnels de santé, les acteurs judiciaires, les travailleurs sociaux, les représentants de l’État aux côtés des associations. C’est pourquoi, après les trois féminicides tragiques survenus en ce début d’année, j’ai souhaité immédiatement réunir les principaux acteurs publics concernés afin de voir ce que nous pouvons améliorer pour prévenir les violences et éradiquer ce fléau. La lutte contre toutes les formes de violences à l’égard des femmes constitue une priorité du Gouvernement qui s’est notamment concrétisée à travers les 46 mesures du Grenelle des violences conjugales et les 4 lois votées depuis 2017 pour toujours mieux protéger les victimes. Nous sommes tous mobilisés pour lutter contre les violences ».

Contact presse

Tél : 01 42 75 62 75
Mél : presse-efh@pm.gouv.fr  

Photo : Ministère de la Justice