Communiqué | 1 an du Grenelle contre les violences conjugales – Point d’étape avec les groupes de travail – 03.09.2020

Share on Facebook+1Share on LinkedInShare on Twitter
COMMUNIQUÉ DE PRESSE

 

Paris, le 3 septembre 2020

 

1 an du Grenelle contre les violences conjugales :

Élisabeth Moreno réunit les 11 groupes de travail

pour procéder à un point d’étape

 

Le 3 septembre 2019, sous l’égide du Premier ministre, le gouvernement lançait le Grenelle contre les violences conjugales. 11 groupes de travail thématiques réunissant les associations, les acteurs de terrain, les familles de victimes ainsi que l’ensemble des administrations concernées étaient mis en place à cette occasion et 10 mesures d’urgence étaient annoncées.

Après trois mois d’auditions et de consultations des experts issus du monde associatif, des ministères impliqués sur le sujet (santé, éducation, logement, intérieur…) ainsi que des citoyens, 46 mesures étaient adoptées le 25 novembre 2019 lors de la journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes.

Un an plus tard, Élisabeth Moreno, ministre déléguée auprès du Premier ministre chargée de l’Égalité entre les femmes et les hommes, de la Diversité et de l’Égalité des chances, a réuni les représentants des 11 groupes de travail du Grenelle pour procéder à un point d’étape et évaluer l’exécution des 46 mesures retenues. Ce comité de suivi a permis de mettre en avant la mobilisation pleine et entière de l’ensemble du gouvernement en la matière.

Sur les 46 mesures issues du Grenelle contre les violences conjugales :

  • 37% ont été réalisées (soit 17 mesures)
  • 50% sont en cours de réalisation (soit 23 mesures avancées mais non exécutées à ce jour)
  • 13% demeurent en construction (soit 6 mesures)
  • 100% des mesures sont engagées

Sur les 10 mesures d’urgence annoncées par le Premier ministre le 3 septembre 2019 :

  • 6 mesures ont été réalisées (mesures n°10, 14, 21, 23, 35 et 36 du Grenelle)
  • 4 sont en cours de réalisation (mesures n°11, 16, 24 et 40)

À l’issue de la réunion du comité de suivi, Élisabeth Moreno, ministre déléguée auprès du Premier ministre chargée de l’Égalité entre les femmes et les hommes, de la Diversité et de l’Égalité des chances, a déclaré : « Tous les deux jours, une femme meurt sous les coups de son conjoint ou de son ex-conjoint. Et 219 000 ont déclaré avoir été victimes de violences physiques ou sexuelles en 2019.

La lutte contre les violences conjugales est une priorité du Président de la République et de son gouvernement, s’inscrivant dans le cadre de la Grande cause du quinquennat. À travers le Grenelle lancé il y a un an jour pour jour, ce sont au total 46 mesures qui ont été engagées. Beaucoup a été fait, mais du chemin reste à parcourir. Un bilan sera dressé le 25 novembre 2020.

Je réunirai également toutes les 6 semaines le comité de suivi pour établir des points d’étape sur l’état d’avancement du déploiement et de l’exécution des mesures. D’ores et déjà, face à l’urgence, le Premier ministre a annoncé hier la création de 1 000 places d’hébergement supplémentaires en 2021, en plus des 1 000 places supplémentaires déjà ouvertes en 2020. Dès ma prise de fonction, j’ai également demandé la création de 15 centres de prise en charge des auteurs de violences d’ici fin 2020 ainsi que 15 supplémentaires en 2021. Le bracelet anti-rapprochement sera également disponible dès le mois de septembre.

Parce que la lutte contre les violences conjugales constitue un fléau, nous devons collectivement redoubler d’efforts pour aller plus vite et plus loin. »

 

Téléchargez le tableau de suivi des mesures du Grenelle

 

CP – 1 an du Grenelle contre les violences conjugales – Point d’étape avec les groupes de travail – 03.09.2020

Tableau suivi Grenelle contre les violences conjugales

 

Contact presse

Tél : 01 42 75 62 75

Mél : presse-efh@pm.gouv.fr