Ce site est en cours de construction.

Le Gouvernement amplifie son engagement dans la lutte contre le racisme, l’antisémitisme et la haine anti-LGBT+ en lançant un appel à projets national de 5 millions d’euros

Publié le 02/01/2022 Temps de lecture : 3 minutes
DILCRAH

Élisabeth Moreno, ministre déléguée auprès du Premier ministre chargée de l’Égalité entre les femmes et les hommes, de la Diversité et de l’Égalité des chances, lance aujourd’hui un nouvel appel à projets national doté de 5 millions d’euros pour 2022 afin de renforcer la lutte contre le racisme, l’antisémitisme et la haine anti-LGBT+. Porté par la délégation interministérielle à la lutte contre le racisme, l’antisémitisme et la haine anti-LGBT (DILCRAH), ce nouvel appel à projets vient s’ajouter à l’appel à projets local, d’une enveloppe de 2,3 millions d’euros, lancé le 29 novembre 2021. La ministre a annoncé le lancement de ce nouvel appel à projets national dans le cadre de sa visite officielle à Marseille au stade Orange Vélodrome de l’Olympique de Marseille, club professionnel de football engagé dans la lutte contre toutes les formes de haine.  

Doté d’une enveloppe de 5 millions d’euros et s’ajoutant à l’appel à projets local de 2,3 millions d’euros lancé le 29 novembre 2021, ce nouvel appel à projets national du Gouvernement soutient les actions d’éducation, de prévention, de formation et d’aide aux victimes ainsi que celles relatives à la communication et à l’organisation d’évènements en lien avec la lutte contre le racisme et l’antisémitisme ainsi que la lutte contre la haine anti-LGBT+. Il s’articule, ce faisant, autour des axes et priorités définis dans le plan national de lutte contre le racisme et l’antisémitisme ainsi que le plan national d’actions pour l’égalité des droits, contre la haine et les discriminations anti-LGBT+ 2020-2023.

Ainsi, les projets devront être adossés à une ou plusieurs parties ou mesures des deux plans nationaux et s’inscrire dans les priorités suivantes :

  • La promotion de la fraternité et de rôles modèles, l’engagement citoyen, la lutte contre les préjugés et les stéréotypes racistes, antisémites et LGBTphobes, particulièrement à destination des jeunes, sur le temps scolaire et périscolaire
  • La production de ressources et de discours alternatifs en ligne ainsi que le développement du signalement des discours de haine sur Internet
  • La lutte contre la haine en ligne, la prévention des actes et de la réitération/récidive
  • La sensibilisation ou la formation des personnels, des partenaires sociaux et des acteurs du monde du travail ou de la société civile
  • Le développement et la valorisation des partenariats avec les lieux d’histoire et de mémoire
  • L’accompagnement et la formation des acteurs de la lutte contre le racisme, l’antisémitisme et/ou la haine anti-LGBT+
  • La professionnalisation et le développement des centres LGBT+
  • L’accompagnement des victimes de racisme, d’antisémitisme et/ou de haine anti-LGBT+
  • Les actions de communication et l’organisation d’événements contre la haine anti-LGBT+ le racisme, l’antisémitisme
  • La participation à la semaine d’éducation et d’action contre le racisme et l’antisémitisme du 21 au 27 mars 2022          
  • La participation aux évènements qui se dérouleront autour de la Journée mondiale de lutte contre l’homophobie et la transphobie du 17 mai et des Marches des fiertés LGBT+

Les candidatures feront l’objet d’une instruction par la DILCRAH et seront soumises à la délibération de la commission subventions de la délégation.

Calendrier

Élisabeth Moreno, ministre déléguée auprès du Premier ministre chargée de l’Égalité entre les femmes et les hommes, de la Diversité et de l’Égalité des chances, déclare : « Promouvoir la fraternité, l’engagement citoyen, le respect de l’autre et lutter contre tous les préjugés sont au cœur des priorités du Gouvernement. Cette ambition se traduit dans l’appel à projets national que nous lançons aujourd’hui, piloté par la DILCRAH. La lutte contre le racisme et l’antisémitisme ainsi que contre les LGBTphobies constitue un combat de tous les instants et dont l’ensemble de la société doit s’emparer. Je me réjouis que des clubs de football tels que l’Olympique de Marseille se soient saisis de cet enjeu. Nous devons demeurer extrêmement vigilants, en permanence, et agir efficacement, et ce dans tous les domaines. »

Contact presse

Tél : 01 42 75 62 75

Mél : presse-efh@pm.gouv.fr