Annuaire de l’entrepreneuriat féminin

Share on Facebook+1Share on LinkedInShare on Twitter

 

L’égalité entre les femmes et les hommes ne se décrète pas. Elle se construit par des actions concrètes, mobilisant toute notre société. Ce défi culturel est un combat de longue haleine qui doit être mené dans toutes les sphères de notre société.

 

L’entrepreneuriat doit dès lors constituer l’un des vecteurs de cet enjeu car, comme l’affirmait Gisèle Halimi, « l’indépendance économique des femmes est la clé vers leur libération ». Si créer son entreprise peut relever pour tous du parcours du combattant, force est de constater que pour les femmes, ce challenge nécessite très souvent de redoubler d’efforts. Les entrepreneures se heurtent en effet à des obstacles ou des inhibitions supplémentaires par rapport à leurs homologues masculins ; qu’il s’agisse de l’accès au financement, de la conciliation entre vies professionnelle et personnelle ou du manque de confiance en soi. Résultat, si leur nombre enregistre une progression ces dernières années, les femmes cheffes d’entreprise demeurent minoritaires en France.

 

Cet annuaire a dès lors vocation à faire de l’entrepreneuriat féminin non plus l’exception mais la règle. En présentant l’éventail des acteurs et des dispositifs publics ou privés mis à la disposition des entrepreneures, il leur donne les clés pour réussir leur projet d’entreprise ; de la création ou la reprise jusqu’à la gestion. L’accord-cadre triennal que j’ai signé le 8 mars 2021 avec Bpifrance et de grands réseaux bancaires privés s’inscrit dans cette optique : l’entrepreneuriat féminin doit être davantage encouragé et mieux accompagné. La diversité et la mixité dans l’entrepreneuriat sont sources de richesses et de création de valeur et, en toile de fond, d’égalité et de liberté.