Promouvoir une éducation inclusive et faire reculer les préjugés

Share on Facebook+1Share on LinkedInShare on Twitter

L’école doit être aujourd’hui le premier lieu de sensibilisation et de prévention des LGBTphobies. La lutte contre l’homophobie et la transphobie est inscrite dans les programmes scolaires.

L’objectif est de lutter contre les LGBTphobies, mais également de promouvoir une éducation inclusive, où les personnels et les élèves LGBT+ sont pleinement pris en compte.

Cette inclusion dans la société se réalise aussi par la visibilité donnée aux personnes LGBT+ à travers la recherche, les médias, la culture et les actions mémorielles.

Former le personnel éducatif

Le principal levier consiste a promouvoir une bonne connaissance du cadre de la lutte contre l’homophobie et la transphobie à l’école, ainsi que des ressources associées. Des observatoires de la haine anti-LGBT ont été créés dans les académies de Poitiers et de Besançon en mai 2021. Ils s‘ajoutent à ceux de Paris, de Nancy et d’Orléans.

Côté formation, les Instituts Nationaux Supérieurs du professorat et de l’éducation (INSPE), ont mis en œuvre un cahier des charges obligatoire pour les personnels, intégrant les questions de genre et les violences LGBTphobes parmi les contenus à prévoir.

Un séminaire des cadres est également inscrit au plan national de formation (PNF) en 2021-2022.

Le ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche a publié en mai 2021 le guide actualisé Lutter contre la haine et les discriminations anti-LGBT+. Il comprend une partie intitulée « Respecter les droits des personnes trans » et sera diffusé auprès des établissements, des missions égalité et des référentes et référents égalité des CROUS.

Le ministère de l’Agriculture a de son côté, pour les établissements supérieurs relevant de son périmètre, mis à disposition sur la plateforme Chlorofil des ressources sur les LGBTphobies.

Intégrer les élèves LGBT+

En septembre 2021 le ministère de l’Éducation nationale, de la Jeunesse et des Sports a publié une circulaire pour un meilleur accueil des élèves trans à l’attention de l’ensemble des personnels de l’éducation nationale. Elle est issue des travaux menés au cours du premier semestre 2021 dans le cadre d’un groupe de travail permanent sur les questions LGBT.