Laurence Rossignol salue l’adoption définitive de la proposition de loi relative à l’extension du délit d’entrave à l’IVG

Share on Facebook+1Share on LinkedInShare on Twitter

Après l’adoption en nouvelle lecture de la proposition de loi relative à l’extension du délit d’entrave à l’interruption volontaire de grossesse (IVG) par le Sénat, le 14 février dernier, l’Assemblée nationale a définitivement adopté ce texte aujourd’hui.

Laurence ROSSIGNOL salue le groupe socialiste à l’Assemblée nationale qui a pris l’initiative de cette proposition de loi et la détermination de sa rapporteure. Ce texte a rassemblé toute la gauche et de nombreux centristes. Elle remercie également tous les député.e.s et sénateur.rice.s qui ont soutenu et renforcé le droit à l’avortement, parfois malgré les consignes inverses de leur groupe politique, et ont permis que les deux chambres, en dépit de divergences rédactionnelles, inscrivent leurs travaux dans la nécessité d’étendre le délit d’entrave.

Dans un contexte de montée des tentations réactionnaires et des extrémismes religieux qui veulent organiser le contrôle du corps femmes, en France, en Europe et partout dans le monde, l’engagement commun de la Représentation nationale en faveur des droits des femmes atteste d’une détermination totale de notre pays à les défendre et les faire progresser.

Pour Laurence ROSSIGNOL, « La menace d’un retour en arrière n’a jamais été aussi forte, pour toutes les femmes et sur tous les continents. L’heure n’est plus seulement à la vigilance : nous sommes entré.e.s dans le temps de la résistance. Dans ce contexte, la France doit être à la hauteur de ses valeurs et de son Histoire. »

Communiqué de presse – Laurence Rossignol salue l’adoption définitive de la proposition de loi relative à l’extension du délit d’entrave à l’interruption volontaire de grossesse