Lancement du tour de France de l’Égalité Femmes/Hommes

Share on Facebook+1Share on LinkedInShare on Twitter

Paris, le 4 octobre 2017 –

Edouard Philippe, Premier ministre et Marlène Schiappa, secrétaire d’Etat auprès du Premier ministre, chargée de l’égalité entre les femmes et les hommes ont lancé le Tour de France de l’Égalité Femmes/Hommes ce mercredi 4 octobre 2017 au lycée René Descartes à Champs-Sur-Marne (77).

Pourquoi un tour de France de l’égalité femmes/hommes ?
En matière d’égalité entre les femmes et les hommes, changer la loi ne suffit pas !
Le combat pour l’égalité entre les femmes et les hommes n’est plus uniquement législatif : les droits des femmes ont progressé en France, grâce à un arsenal législatif constamment renforcé. Malgré les avancées réalisées, les inégalités persistent et les femmes demeurent victimes de nombreuses discriminations : dans la sphère professionnelle, dans l’espace public, au sein même de leur foyer, où s’exercent majoritairement les violences sexistes et sexuelles.

« Aujourd’hui, le combat est culturel. Il concerne tous les domaines de l’existence, tous les milieux et toutes les générations. Nous voulons transformer les mentalités pour faire changer les comportements », souligne la ministre.

Faire évoluer concrètement les conditions de vie des femmes impose donc d’agir au plus près de leurs besoins, qui sont multiples et divers. Cela implique de (re)mobiliser toutes les actrices et acteurs de terrain déjà engagés dans la promotion des droits des femmes, mais aussi d’innover dans la manière d’associer les Françaises et les Français à cette révolution culturelle en faveur de l’égalité réelle. C’est le sens du Tour de France de l’Egalité Femmes/Hommes, qui aura lieu d’octobre 2017 à mars 2018, dans les 18 régions de métropole et d’outre-mer.

L’ambition de cette opération est de donner l’opportunité à chacune et chacun de s’exprimer sur la manière dont il appréhende la question de l’égalité femmes-hommes et sur ce qu’il attend des pouvoirs publics pour la faire progresser.

Il s’agit de capter l’attention et la parole des citoyennes et des citoyens « invisibles » ou « inaudibles », notamment parce qu’ils n’appartiennent pas aux réseaux institutionnels et associatifs des droits des femmes, et qu’ils ne connaissent pas (ou peu) les actions menées par ces réseaux et les pouvoirs publics, au travers de plus de 300 ateliers, partout en France.

Rendez-vous sur le site https://www.egalite-femmes-hommes.gouv.fr/franceegalite pour découvrir une carte de France interactive des ateliers qui se dérouleront dans chaque département, régulièrement mise à jour.

2 objectifs :

• Recueillir la parole des femmes et des hommes sur l’égalité au quotidien, les difficultés rencontrées et les propositions formulées pour la faire progresser.

• Faire émerger et partager les bonnes pratiques, faire connaître les dispositifs innovants qui existent à l’échelle d’un territoire, identifier les nouveaux chantiers à ouvrir et les actions à mener.

Pour mobiliser la société civile et sensibiliser l’opinion à ces sujets, une consultation en ligne sera menée simultanément à l’organisation d’ateliers thématiques, ouverts à toutes et à tous, dans tous les départements. Toutes ces données alimenteront une réflexion globale qui prendra la forme d’un comité interministériel, associant tous les membres du Gouvernement.

Le Tour de France de l’Égalité se conclura le 8 mars 2018, journée internationale des droits des femmes. Les priorités thématiques annuelles de la grande cause nationale du quinquennat, l’égalité entre les femmes et les hommes, seront alors définies.


Contact presse

presse-seefh@pm.gouv.fr
(01) 42 75 62 75
55, rue Saint-Dominique
75007 Paris