Journée internationale des droits de l’enfant : remise des prix du concours de dessin sur l’éducation bienveillante

Share on Facebook+1Share on LinkedInShare on Twitter


Les lauréats du concours de dessin sur l…
A l’occasion de la Journée internationale des droits de l’enfant, les lauréats du concours de dessins sur l’éducation bienveillante seront reçus à l’Elysée le 19 novembre par le Président de la République pour la remise des prix.

En juin 2016, le ministère des Familles, de l’Enfance et des Droits des femmes a lancé, en partenariat avec l’Ecole des Loisirs, la Caisse nationale des allocations familiales (CNAF), la RATP et le Magazine Vies de famille, un concours de dessin sur l’éducation bienveillante. Organisé pour la deuxième année consécutive, ce concours  a rencontré un large succès avec plus de 800 dessins envoyés de toute la France !

Un concours pour promouvoir une éducation bienveillante

Eduquer un enfant sans recourir à la violence, c’est œuvrer à une société bien traitante.  C’est un véritable projet de société. Expliquer les conséquences de cette violence n’est pas s’ingérer dans la sphère familiale mais agir pour une société plus pacifiée.

La violence entraîne pour l’enfant  la souffrance, l’humiliation, le manque de confiance, d’estime de soi qui le suivra pendant son adolescence et à l’âge adulte. Parce qu’il est difficile de placer le curseur sur l’échelle des violences, il faut répéter qu’il est possible d’élever ses enfants sans avoir recours aux punitions corporelles, à l’agressivité, aux mots durs, et construire avec les parents des moyens pour y parvenir.

Journee internationale des droits de l'enfant

Encourager le dialogue

Donner la parole aux personnes concernées à commencer par les enfants, permettre le dialogue entre elles, est essentiel. Le point de vue des enfants n’est pas assez souvent entendu.

Ce concours de dessin a été conçu  pour entendre la parole des enfants et encourager le dialogue entre enfants et parents, entre enfants et adultes. Pour que ces violences ne soient plus taboues, il faut pouvoir en parler de manière sereine. Il a ainsi permis de susciter de nombreuses discussions au sein des familles mais aussi à l’école, ou encore dans les maisons de quartier avec d’autres familles.

Des lauréats de toute la France

Un jury, composé de bénévoles associatifs et de spécialistes des questions d’enfance, s’est réuni en octobre pour sélectionner les lauréats. Une dizaine de dessins ont été retenus en fonction de leurs qualités esthétiques, créatives ou d’expression. Une attention particulière a été prêtée à la capacité qu’avait le dessin proposé à ouvrir une discussion sur l’éducation bienveillante.

Les lauréats viennent de toute la France : d’Auxerre à l’île de la Réunion. Des démarches collectives ont notamment été saluées : une famille, dont les cinq enfants (âgés de 1,5 à 9 ans) ont participé, s’est par exemple vue remettre un prix. De même, une classe de CE2-CM1 d’une école de la ville de Draveil a été félicitée.

les_enfants_elysee_dessins_A4_VW

Dossier de Presse : journée internationale des droits de l’enfant 2016

 

logos-petite-enfance