Initiative : Les confidentes

Share on Facebook+1Share on LinkedInShare on Twitter
Fiche n°17226
Thématique : arts et culture
Description de l'initiative : En 1900, Octave MIRBEAU publie "Le Journal d'une femme de Chambre". Jusque-là les confidences des domestiques décrivaient la vie de leurs "maîtres". En donnant la parole à « Célestine », il s'emploie à montrer la vie d’une domestique. Célestine prend corps, elle devient un personnage rebelle, mettant en scène ses souvenirs, ses pensées profondes, ses espoirs, ses rêves. Nous devenons témoins d’une minuscule existence en rage contre un monde foncièrement injuste. Ce roman a connu un grand succès et fait l’objet de plusieurs adaptations théâtrales et cinématographiques. Pourtant plus d’un siècle après sa publication, ce texte est toujours vivant. Il nous interpelle. Car derrière l’empreinte de cette fiction, les coulisses n’ont pas changé. L’ordre est implacablement le même.
Pourquoi la condition de Célestine nous touche-t-elle autant ? Pourquoi a-t-on le sentiment de la connaître, d’établir avec elle une intimité toujours inédite ?
Pourquoi rions-nous de ses humiliations ?
Erika Vandelet est comédienne et metteuse en scène. Elle aime parler des femmes. Dans sa première mise en scène « Sandy », elle aborde l’éternel quotidien ménager souvent féminin. Dans « Conversations, cocktails d’écrits érotiques » elle invoque la sensualité et les fantasmes.

Le projet est né au cours de l’année 2015, et ses actions se sont déroulées sur l’ensemble de la Bretagne. Erika Vandelet va à la rencontre de femmes de tous horizons qui souhaitent témoigner de leurs parcours professionnels et personnels. Des femmes, qui parlent de leur intimité face au travail. Des femmes invisibles. Elle les rencontre au sein de plusieurs associations ou groupes d’influence qui œuvrent autour de la femme et du travail. Elle organise avec certaines des stages de théâtre. Elle récolte leurs témoignages en vidéo. Elle les invite aux lectures de l’adaptation du roman de Mirbeau. Les rapports se tissent et structurent des espaces de dialogue, d'échanges d'idées, de confrontation de point de vues. Ces femmes, comme Célestine, montrent leur « plafond de verre ». Elles parlent de discrimination, dévalorisation, harcèlement, perte de repères, mais aussi d’intégration, reconnaissance, réussites... A leur manière elles rendent compte de l’évolution de la condition féminine depuis plus d’un siècle dans le milieu professionnel et plus généralement dans la société.
Objectif principal : Déconstruction des stéréotypes
Dates de l'initiative : Du mardi 15 Novembre 2016 au mercredi 15 Novembre 2017 (Mardi 15 novembre 2016 – Création – L’Océanis – Ploemeur (56) Vend 18 novembre – Artimon – Locmiquelic (56) Vendredi 24 novembre 2016 – Malamok – Le Guilvinec (29) Jeudi 8 décembre 2016 – Athéna – Auray (56)Samedi 11 mars 2016 – Le City – Lorient (56) Vendredi 10 février 2017 – Théâtre de Morlaix (29)Vendredi 3 et samedi 4 mars 2017 – La Station Théâtre – Rennes (35)Du 27 avril au 05 mai 2017 – Festival Rêve Général ! – Mirecourt (88))
Lieu de l'initiative : Mardi 15 novembre 2016 – Création – L’Océanis – Ploemeur (56)
Vend 18 novembre – Artimon – Locmiquelic (56)
Vendredi 24 novembre 2016 – Malamok – Le Guilvinec (29)
Jeudi 8 décembre 2016 – Athéna – Auray (56)
Samedi 11 mars 2016 – Le City – Lorient (56)
Vendredi 10 février 2017 – Théâtre de Morlaix (29)
Vendredi 3 et samedi 4 mars 2017 – La Station Théâtre – Rennes (35)
Du 27 avril au 05 mai 2017 – Festival Rêve Général ! – Mirecourt (88)
Organisateur : LE THEATRE DE L'ECHANGE
Département de l'organisateur : 56 - Morbihan