Initiative : Filles et maths : une équation lumineuse

Share on Facebook+1Share on LinkedInShare on Twitter
Fiche n°17020
Thématique : emploi, éducation, autre (Orientation éducative)
Description de l'initiative : Les filles n'ont pas les mêmes parcours scolaires que les garçons, à tous les paliers d’orientation, filles et garçons font des choix différents. Les stéréotypes véhiculés par la société sur les rôles et les compétences différenciées selon le sexe sont intériorisés.
A niveau égal les filles ne s'engagent pas autant que les garçons dans les filières scientifiques. Voilà pourquoi il est nécessaire de les encourager et de leur donner confiance.

Nous cherchons à aider les jeunes filles à dépasser leur représentation des métiers scientifiques et techniques, à ne pas minorer leurs ambitions, à leur ouvrir l’éventail des choix possibles vers les filières scientifiques. Et nous essayons de leur faire prendre conscience des stéréotypes sociaux de sexe dont nous sommes toutes et tous imprégné-e-s et de leur rôle dans les « choix » d’orientation et surtout de les amener à prendre confiance en elles. Chaque journée se déroule dans un établissement d’enseignement supérieur, occasion pour les participantes de visiter et de se familiariser avec un lieu susceptible de les accueillir dans les années à venir.

Ces journées sont réservées aux filles. Il ne s’agit pas, pour nous, de prôner un retour à des classes non mixtes. Le temps d’une journée, nous tenons, simplement, à manifester à ces jeunes filles un intérêt spécifique. Un temps de liberté accordé pour leur permettre de réfléchir sereinement à leur avenir et de parler librement.


Programme d’une journée
• Promenade mathématique orchestrée par une mathématicienne,
• Atelier sur les représentations stéréotypées des mathématiques et sur celles et ceux qui en font ou sur les métiers possibles après des études de mathématiques,
• Rencontre informelle avec des femmes scientifiques, doctorantes, mathématiciennes jeunes et moins jeunes, femmes ingénieures, etc.,
• Représentation d’une pièce de théâtre-forum retraçant des épisodes de la vie d’une lycéenne pour faire prendre conscience des stéréotypes sociaux de sexe et de leur impact sur les « choix » d’orientation.
Objectif principal : Déconstruction des stéréotypes
Dates de l'initiative : Du mardi 27 Septembre 2016 au dimanche 4 Juin 2017 (Palaiseau, 1ère et Terminale S le 27 septembre 2016 à l’école PolytechniqueNevers, Première S le 13 octobre 2016 au lycée Raoul FollereauToulouse 1ère et Terminale S le 17 octobre 2016 à l’universitéVilletaneuse 1ère et Terminale S, le mercredi 9 novembre 2016 à l’Institut GaliléeLyon 1ère et Terminale S le 28 novembre 2016 à l’ENSGrenoble 1ère et Terminale S le 30 novembre 2016 à l’ENSIMAGRennes 1ère et Terminale S le 1er décembre 2016 Paris, 1ère et Terminale S le 15 décembre 2016 à l’Institut Henri PoincaréValenciennes 20 janvier 2017Paris, 3ème et 2nde le 26 janvier à l’Institut Henri PoincaréVilletaneuse Seconde et Troisième, le 22 février ou le 1er mars 2017 à l’Institut GaliléeBordeaux le 5 avril ou le 4 mai 2017Lorient 1er semestre date non encore fixéeMetz 1ère et Terminale S date non encore fixée)
Lieu de l'initiative : Palaiseau, 1ère et Terminale S le 27 septembre 2016 à l’école Polytechnique
Nevers, Première S le 13 octobre 2016 au lycée Raoul Follereau
Toulouse 1ère et Terminale S le 17 octobre 2016 à l’université
Villetaneuse 1ère et Terminale S, le mercredi 9 novembre 2016 à l’Institut Galilée
Lyon 1ère et Terminale S le 28 novembre 2016 à l’ENS
Grenoble 1ère et Terminale S le 30 novembre 2016 à l’ENSIMAG
Rennes 1ère et Terminale S le 1er décembre 2016
Paris, 1ère et Terminale S le 15 décembre 2016 à l’Institut Henri Poincaré
Valenciennes 20 janvier 2017
Paris, 3ème et 2nde le 26 janvier à l’Institut Henri Poincaré
Villetaneuse Seconde et Troisième, le 22 février ou le 1er mars 2017 à l’Institut Galilée
Bordeaux le 5 avril ou le 4 mai 2017
Lorient 1er semestre date non encore fixée
Metz 1ère et Terminale S date non encore fixée
Organisateur : Femmes et mathématiques
Département de l'organisateur : 75 - Paris
URL : http://

Bilan de l'initiative :
Pendant la campagne « SexismePasnNotreGenre », 14 journées prévues:
Pour les filles scolarisées en Première S et Terminale S le 27 septembre (Polytechnique), le 13 octobre (Nevers), le 17 octobre (Toulouse), le 9 novembre (Villetaneuse), le 28 novembre (Lyon), le 30 novembre (Grenoble), le 1er décembre (Rennes), le 15 décembre (Paris), le 20 janvier (Valenciennes), le 7 mars (Lorient), le 9 mars (Polytechnique).
Pour les filles scolarisées en Troisième et seconde, le 26 janvier (Paris), le 1er mars (Villetaneuse), le 6 mars (Lorient).
Chaque journée réunit une centaine de jeunes filles venant de 5 ou 6 établissements.
Au total, nous aurons rencontré 1500 filles.
10 journées ont déjà eu lieu et ont rencontré un franc succès. Les participantes repartent enthousiastes et convaincues que les filles sont aussi capables que les garçons de faire des mathématiques !
La journée est structurée autour de 4 temps forts :
• une « promenade mathématique », conférence informelle par une jeune mathématicienne,
• un atelier de réflexion autour des mathématiques, des métiers sur lesquels peuvent déboucher ces études, des idées reçues sur celles et ceux qui en font,
• des échanges en petits groupes entre les jeunes filles et des femmes scientifiques sur leurs parcours, leurs motivations, leurs expériences. Ces échanges en toute liberté apportent aux filles présentes une ouverture sur une diversité de parcours qu’elles ne soupçonnent pas,
• une pièce de théâtre-forum, intitulée Dérivée, proposée par la compagnie LAPS/équipe du matin, partie préférée des jeunes filles. Elles peuvent nier les stéréotypes et s’impliquer vraiment dans la partie « forum » après la pièce : il ne s’agit plus d’elles directement mais des personnages de la pièce.
Les participantes repartent avec d’autres représentations des métiers scientifiques. Elles ont pris conscience des stéréotypes sociaux de sexe dont nous sommes tout·e·s imprégné·e·s et de leur rôle dans les « choix » d’orientation.