Initiative : Et j’ai pensé à la révolte

Share on Facebook+1Share on LinkedInShare on Twitter
Fiche n°19113
Thématique : arts et culture, médias et communication
Description de l'initiative : “Il y a un tas de choses qui semblaient insignifiantes…et tout d’un coup c’est remonté!”

Sept femmes ont voulu témoigner à partir d’une question : quels récits émanent du sexisme ? Du commentaire déplacé dans la rue à l’agression physique, chacune tente, avec ses mots, d’exprimer la place qu’on lui assigne en tant que femme. Chacune dans son milieu, dans sa ville, arpente ses souvenirs et cherche à justifier ou à se justifier des évènements qu’elle subit ou qu’elle a subis. Un aller-retour entre le présent et le passé, des hésitations, tout cela traduit l’incompréhension d’une situation. Ces récits sont multiples. En les écoutant, notre envie de les partager grandit. Quelle est cette société moderne qui prétend laisser la même place aux hommes et aux femmes et qui construit insidieusement un monde de silence et de culpabilité ?

“ Et mon premier postulat c’est que j’ai pas l’impression de subir de pression masculine…”
Objectif principal : Lutte contre le harcèlement et les violences
Dates de l'initiative : Du vendredi 27 Janvier 2017 au samedi 28 Janvier 2017 (27 et 28 janvier 2017 à 20h)
Lieu de l'initiative : 100 ecs, 100 rue de charenton 75012 Paris
Organisateur : CAMPE
Département de l'organisateur : 75 - Paris