Initiative : Enquête : quelles conditions d’étude pour les étudiantes en école d’ingénieur ?

Share on Facebook+1Share on LinkedInShare on Twitter
Fiche n°17583
Thématique : Array
Description de l'initiative : Femmes Ingénieurs soutient un travail universitaire, réalisé par une élève en DIU Etudes sur le genre (à distance) à l'Université de Rennes 2, visant à étudier les conditions d’étude des élèves ingénieures, avec l’objectif de répondre aux questions suivantes :
Dans quelle mesure la culture des écoles d’ingénieur.e.s est masculine ? Les modes de communication de l’établissement sont-ils sexués ? Quels stéréotypes de genre peut-on identifier dans son organisation et mode de fonctionnement ?
- L’organisation des études et les méthodes d’apprentissage répondent-ils aux attentes et besoins des filles ?
- La relation élève-professeur et élève-administration est-elle épanouissante pour elles ? Subissent-elles un traitement différent (discrimination positive ou négative) ? Quelles conséquences sur leur bien-être (et la poursuite d’études/dans cette voie professionnelle) ? Quelle est l’importance d’avoir un corps professoral mixte ?
- De manière générale, les filles se sentent-elles isolées, exclues du fait d’être numériquement en minorité ? Comment vivent-elles cette sous-représentation ? Comment vivent-elles l’attitude de l’école vis-à-vis de cette situation ?
- Font-elles l’expérience de cas de sexisme, discrimination, violences sexistes/sexuelles verbales/physiques ?
- Comment sont-elles accompagnées dans leur orientation et insertion professionnelle ? Sont-elles formées aux questions de réseau, mentoring, leadership et autres outils favorisant l’ascension des femmes ?

Les résultats de cette grande enquête, avec plus de 1500 répondants, ainsi que les entretiens qualitatifs menés constitueront à notre connaissance les éléments de la première étude objective sur la réalité ou non du sexisme, dans les écoles d’ingénieurs.
Objectif principal : Promotion de la mixité
Dates de l'initiative : Le vendredi 14 Octobre 2016 (À l'occasion de la fête de la science)
Lieu de l'initiative : Publication des résultats sur le site internet de Femmes ingénieurs
Organisateur : Femmes ingénieurs
Département de l'organisateur : 75 - Paris
URL :

Bilan de l'initiative :
Femmes Ingénieurs a collaboré avec une étudiante du Diplôme universitaire Etudes sur le genre, à l'Université de Rennes 2, au premier trimestre 2016, pour réaliser une étude sur les conditions de formation et de vie étudiante des filles en école d'ingénieur.
Plus de mille élèves, dont environ 2/3 de filles et garçons, inscrite-e-s en cycle ingénieur ou ayant obtenu leur diplôme d'ingénieur depuis moins de deux ans, ont répondu à un sondage en ligne. En résumé :
Alors que les filles ne représentent qu’un tiers, leur proportion varie beaucoup selon les spécialités. Elles sont à parité en biologie et en chimie tandis que leur proportion est proche de 10% dans les sciences dures et le numérique.
Globalement, les filles sont fières d’être en école d’ingénieur et recommandent fortement cette formation et elles évaluent plus positivement que les garçons leur relation aux professeurs, à l’administration et entre élèves.
Mais, les filles apparaissent plus stressées et fatiguées que les garçons et manquent de confiance en elles. Elles semblent subir les mêmes stéréotypes sexistes que toutes les jeunes filles françaises.
La culture des écoles d’ingénieurs est jugée plus masculine que neutre, par les filles comme les garçons. La situation des filles apparaît plus difficile dans les écoles d’ingénieurs, où elles sont très minoritaires (proportion inférieure à 10%) et ceux sur tous les critères évalués, dans l’étude.Pourtant les garçons sont davantage encore que les filles demandeurs de mixité.
Souhaitons que cette étude contribue à mobiliser les acteurs politiques, éducateurs et chacun et chacune, pour favoriser plus de mixité dans les écoles où les filles sont ultra-minoritaires et qu’elle rassure parents et élèves à démarrer des études d’ingénieur !