Initiative : A nous la nuit !

Share on Facebook+1Share on LinkedInShare on Twitter
Fiche n°18260
Thématique : sexualités, transports et espace public, violences
Description de l'initiative : « À nous la nuit ! » est née du constat qu’à Paris, la nuit est marquée par une forte accentuation des distinctions liées au genre et aux sexualités. De nombreuses pratiques deviennent moins mixtes voire non mixtes la nuit : prendre le Noctilien, déambuler dans les rues, profiter des offres culturelles et sportives nocturnes... Le sentiment de vulnérabilité croît à la tombée de la nuit et les discriminations sont souvent plus décomplexées que le jour. De l’incivilité à l’agression physique en passant par un regard déshabillant ou un sifflement, le problème prend des formes variées.

De cet état des lieux a émergé notre envie d’agir contre la banalisation de ces discriminations répétitives, perçues comme faisant partie du lot quotidien. Elles réduisent des personnes à leur corps, leur genre ou leur sexualité, ne laissant pas place à une autre définition de soi. Elles objectivisent, essentialisent, voire infériorisent. La désertion de certains transports ou quartiers par les individus en raison de leur genre ou de leur orientation sexuelle est bien le signe d’un problème profond et structurel de légitimité dans l’espace urbain. Nous souhaitons que chacun puisse s’y sentir légitime.

Nous voulons prendre en considération la complexité de ces discriminations. L’inégalité de jouissance de la ville ne concerne pas seulement les femmes et n’est pas seulement causée par des hommes. Nous souhaitons dépasser l’opposition « hommes/agresseurs » vs « femmes/victimes » : il s’agit avant tout d’un problème de virilisation de l’espace urbain – exacerbé la nuit, qui exclut les personnes qui ne correspondent pas à cette virilisation de l’espace public urbain (gays, lesbiennes, bisexuel-le-s, trans, queers, intersexes, hommes ne correspondant pas à l’idéal viril de masculinité, etc.). Par ailleurs, selon la couleur de peau, l’espace géographique ou l’âge, les individus ne sont pas confrontés aux mêmes pressions. Le projet intègre également une forte dimension d’intersectionnalité : le projet est le plus inclusif possible, afin que chacun puisse s’y reconnaitre.

Face à la banalisation et l’intériorisation des discriminations de genre et de sexualités la nuit, notre objectif est de faire émerger une prise de conscience et un changement de mentalités.

Nous souhaitons avoir une démarche sensibilisatrice, qui ne touche pas seulement les cercles d’initiés et militants, mais aussi des personnes peu familières à ces questions ou qui ne les perçoivent pas comme problématiques.
Objectif principal : Lutte contre les discriminations
Dates de l'initiative : Du lundi 8 Février 2016 au mercredi 8 Mars 2017 (Née en février 2016, A nous la nuit ! n'a pas de date de fin, et nous espérons qu'elle perdurera le plus longtemps possible.Nous organisons plusieurs événements par an, le prochain sera un apéro-discussion le 17 novembre, et le suivant un café-concert le 15 décembre.)
Lieu de l'initiative : La première édition de notre grand événement annuel s'est déroulée au Point Ephémère (200 quai de Valmy, 75010 PARIS).

Les lieux des prochains événements sont à préciser.
Organisateur : A nous la nuit !
Département de l'organisateur : 75 - Paris