Les 25 novembre 2008-2013

Share on Facebook+1Share on LinkedInShare on Twitter

25 novembre 2013

La campagne de communication du 25 novembre 2013 a permis, avec l’appui des fonds européens, de développer de nouveaux outils pédagogiques et d’information :

25 novembre 2012

L’objectif de la campagne 2012 est de sensibiliser et d’informer les femmes et tout public sur le harcèlement sexuel par le lancement le 13 novembre 2012 par la garde des sceaux, ministre de la justice et la ministre des Droits des femmes du site gouvernement stop-harcelement-sexuel.gouv.fr ainsi que de faire de la formation des professionnels sur les violences sexistes et sexuelles un grand enjeu de la lutte contre les violences faites aux femmes.

25 novembre 2011

La campagne de communication était axée sur la sensibilisation et l’information de l’existence du 3919, numéro d’appel d’aide, pour accompagner et orienter les femmes victimes de violences conjugales, agressions sexuelles, viols … La campagne « Violences faites aux femmes. Osez en parler », avait pour objectif d’inciter les femmes à sortir du silence et à passer à l’action, en appelant le 3919. Il est à noter que ce numéro déjà gratuit depuis un poste fixe et invisible sur les factures, l’est devenu depuis un téléphone portable, grâce à l’engagement des opérateurs Bouygues, Free et Orange.

2008-2010

Les campagnes triennales 2008-2010 sur l’ensemble des violences faites aux femmes. « Ne laissez pas la violence s’installer. Réagissez »
Cette nouvelle campagne s’inscrit dans un registre qui incite à l’action par lequel les pouvoirs publics s’attaquent à l’ensemble des violences que subissent les femmes. Elle interpelle les femmes victimes de violence mais aussi, et c’est nouveau, les témoins de ces violences et les auteurs, avec un leitmotiv qui rappelle que les violences envers les femmes ont de multiples formes : « Psychologique, verbale ou physique, la violence isole. Parlez-en ».
Au travers de la création d’un site internet stop-violences-femmes.gouv.fr destiné à donner des repères aux femmes victimes de violences, par l’édition de divers outils de sensibilisation des publics précités et la création d’ affiches presse au graphisme faussement innocent et au ton second degré inhabituel pour ce genre de problématique, elle crée une véritable rupture avec les précédentes campagnes gouvernementales.

En novembre 2009, un nouveau spot sur le thème « les enfants apprennent beaucoup de leurs parents, y compris les violences conjugales » a été lancé. Ce spot audiovisuel avait vocation à sensibiliser non seulement les victimes mais également leurs conjoints au travers de la mise en avant d’une scène entre deux enfants.
Un choix très volontaire pour suggérer que « les enfants apprennent beaucoup de leurs parents y compris les violences conjugales ».