Accompagner les nouvelles cheffes d’entreprises

Share on Facebook+1Share on LinkedInShare on Twitter

Les Plans d’action régionaux (PAR)

Depuis 2006, date de signature du premier accord-cadre relatif à l’entreprenariat des femmes, l’État et la Caisse des dépôts œuvrent pour améliorer l’accès des femmes à la création d’entreprise. Lors de l’accord-cadre conclu en 2012, le niveau régional a été choisi pour tenir le rôle de chef de file en matière de développement économique. Les plans d’action locaux s’appuient sur les réseaux déconcentrés de la CDC et de la DGCS/SDFE. Il s’agit pour ces réseaux, avec l’appui des services centraux et des associations d’aide à la création d’entreprise, de faire  un diagnostic territorial, afin de déterminer et de mettre en œuvre des actions prioritaires sur le territoire. Parmi ces actions prioritaires, le soutien à l’entreprenariat des femmes des quartiers, le développement de la création d’activité en milieu rural, la formation des entrepreneures, le développement du FGIF et la mise en place de couveuses ont été fléchés. 

Depuis 2010, 25 plans d’actions régionaux ont été conclus ou formalisés (dont 2 au sein de mêmes régions). En 2016, 14 régions nouvelles disposent d’un PAR. 10 sont en cours d’élaboration pour 2017.

L’accompagnement des créatrices d’entreprises dans les territoires fragiles

Plusieurs sondages indiquent que de nombreuses femmes souhaitent entreprendre. Or, seulement 31 % des entreprises créées en France chaque année le sont par des femmes. Cet écart entre l’intention et l’action est confirmé par les professionnel.le.s de la création d’entreprise tout comme par les études sur le sujet, qui constatent que les femmes sont confrontées à des difficultés particulières, et notamment : une difficulté à passer à l’acte, une information dispersée, une tendance des créatrices à ne pas se sentir pleinement légitimes, des difficultés similaires à celles des femmes salariées dans la conciliation vie professionnelle/vie privée…

14 réseaux, spécifiques et généralistes, accompagnés par l’Agence France Entrepreneur se sont engagés sur un socle commun de 7 actions pour améliorer l’accompagnement des créatrices d’entreprises :

  • Un référentiel de bonnes pratiques relatif à la création d’entreprises par les femmes en milieu rural, a été créé par ces mêmes réseaux ainsi que de nouveaux partenaires travaillant sur ce type de territoires. Ce document a été remis à la Ministre en charge des droits des femmes au salon des entrepreneurs le 4 février 2016.
  • En octobre 2016, lors de la Journée des femmes entrepreneures au salon des micro-entreprises, cette action a été complétée par la signature des 7 engagements des réseaux en faveur des quartiers prioritaires de la politique de la ville avec le déploiement d’un référentiel de bonnes pratiques.