CP – Marlène Schiappa a convoqué les dirigeants d’Uber : ils prennent des engagements immédiats – 13/12/2019

Share on Facebook+1Share on LinkedInShare on Twitter

Communiqué de Presse

 

Paris, le 13 décembre 2019

 

Marlène Schiappa a convoqué les dirigeants d’Uber : ils prennent des engagements immédiats

Suite à la publication sur les réseaux sociaux de nombreux témoignages de victimes de violences sexuelles allant du harcèlement au viol commis par des chauffeurs Uber, Marlène Schiappa a convoqué et reçu ce jeudi 12 décembre les dirigeants de l’entreprise Uber France.

En matière de lutte contre les violences sexistes et sexuelles, chacun doit prendre ses responsabilités. Le gouvernement a renforcé la législation, durci les sanctions, mis en place de nombreuses actions de pédagogie et des politiques publiques fermes, il revient aux entreprises concernées de prendre les mesures qui s’imposent pour assurer la sécurité des femmes.

Marlène Schiappa a demandé à Uber de tenir un discours de vérité face aux victimes et de les entendre. Les dirigeants ont reconnu des dysfonctionnements importants dans le traitement des signalements des victimes et ont pris des engagements pour améliorer la sécurité des femmes utilisatrices. Uber s’est engagé auprès de la Ministre à :

  • Mettre en place un système d’identification en temps réel des chauffeurs afin de lutter contre la fraude et le phénomène des « faux chauffeurs », et ce dès lundi ;
  • Suspendre les comptes des chauffeurs accusés de violences sexuelles afin de protéger les autres femmes ;
  • Prendre en charge financièrement l’accompagnement psychologique et juridique des victimes, en partenariat avec le Collectif féministe contre le viol ; association reconnue et subventionnée par l’Etat ;
  • Dès 2020, rappeler en moins de 3 minutes toute victime qui signalerait son agression sur l’application Uber pour l’accompagner ;
  • En cas de dépôt de plainte, mettre en oeuvre le dispositif de contribution avec la police judiciaire et les contacter, de manière proactive, afin de leur transmettre l’ensemble des informations nécessaires à l’enquête.

Marlène Schiappa réunira l’ensemble des plateformes de VTC au premier trimestre 2020 pour un premier retour d’expérience de Uber et un partage d’engagements.

« Se déplacer en toute sécurité est une condition sine qua non de la liberté des femmes d’aller et venir en toute autonomie. J’ai convoqué la direction de Uber dès lors que j’ai eu connaissance des témoignages courageux des femmes sur les réseaux sociaux. Je leur ai demandé de prendre leurs responsabilités pour assurer la sécurité et l’intégrité de toutes les utilisatrices d’Uber et lutter contre l’impunité des auteurs de violences sexuelles. », a-t-elle déclaré.

 

Contact presse : presse-seefh@pm.gouv.fr – (01) 42 75 62 75
55, rue Saint-Dominique – 75007 Paris

 

CP – Marlene Schiappa a convoqué les dirigeants de Uber – ils prennent des engagements immédiats 13122019