Surmonter le plafond de verre dans la fonction publique – Dossier de Presse

Share on Facebook+1Share on LinkedInShare on Twitter

>> Téléchargez le dossier de presse des rencontres « Comment surmonter le plafond de verre dans la fonction publique ? » à l’ENA.

Edito

Alors que notre gouvernement est paritaire, qu’il déploie des législations rigoureuses auprès des entreprises pour qu’elles négocient sur l’égalité, qu’il leur demande de suivre l’évolution des promotions respectives des femmes et des hommes, nous ne pouvons admettre que les fonctionnaires se cognent encore contre le plafond de verre.

Majoritaires dans les trois versants de la fonction publique, les femmes ne représentaient en 2011 que 26 % des cadres dirigeants et supérieurs dans la fonction publique de l’État, 35 % dans la fonction publique territoriale et 45 % dans la fonction publique hospitalière.

Un plafond de verre existe dans la haute fonction publique ; c’est la raison de notre engagement pour le combattre par la loi, par le dialogue social mais aussi par la prise de conscience collective et l’échange de bonnes pratiques. C’est le sens même de cette première édition des « parcours au féminin » où chercheures, responsables politiques, administratives ou associatives nous feront partager leurs analyses.

Pour briser le plafond de verre, le Gouvernement a adopté un plan d’action volontariste et s’engage à ce que l’objectif d’au moins 40 % de femmes parmi les nouvelles nominations soit atteint au 1er janvier 2017, avec un an d’avance sur l’échéance fixée par la loi du 12 mars 2012.

Notre mobilisation produit déjà des résultats : à la fin août 2013, les femmes représentent 31 % des primo-nominations de cadres dirigeants depuis le 1er janvier 2013, soit un taux supérieur au taux de 24 % constaté en 2012. Concernant les emplois de direction, les femmes représentent 34 % des primo-nominations depuis le 1er janvier 2013, soit un taux en progression par rapport au taux de 31 % constaté en 2012.

Nous devons aller encore plus loin, en inscrivant la représentation équilibrée des femmes et des hommes dans la haute fonction publique dans un cadre plus large, comme nous le permet le protocole d’accord sur l’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes dans la fonction publique signé le 8 mars 2013, avec l’ensemble des employeurs publics et des organisations syndicales. Ce protocole est articulé en quatre grands axes – le dialogue social, élément structurant pour parvenir à l’égalité professionnelle ; l’égalité entre les femmes et les hommes dans les rémunérations et les parcours professionnels ; la meilleure articulation entre la vie professionnelle et la vie personnelle ; la prévention des violences faite aux agents sur leur lieu de travail. Il constitue la feuille de route dans la fonction publique pour les années à venir.

Avec l’appui de tous les ministères, des collectivités territoriales et de la fonction publique hospitalière, c’est une modernisation en profondeur de nos pratiques que nous engageons pour que l’égalité professionnelle devienne une réalité concrète.

Najat Vallaud-Belkacem, Ministre des Droits des femmes, porte-parole du gouvernement,
Marilyse Lebranchu, Ministre de la Réforme de l’État, de la Décentralisation et de la Fonction publique

>> Téléchargez le dossier de presse des rencontres « Comment surmonter le plafond de verre dans la fonction publique ? » à l’ENA.