Aider les clubs à changer leurs pratiques et à intégrer plus de femmes

Comment vous êtes-vous engagée en faveur de la promotion des femmes dans le secteur sportif ? Grâce à mes enfants ! Mon fils jouait au foot et je suis devenue bénévole de son club. Cela m’a conduite à prendre différentes responsabilités dans des structures associatives sportives. Aujourd’hui, je suis présidente du comité départemental des offices municipaux du sport du Puy-de-Dôme. Il y a environ 13 ans, constatant que les femmes étaient sous-représentées dans les clubs de sport, j’ai pris part à une journée d’étude sur les freins à leur présence. De multiples obstacles ont été identifiés : des équipements absents […]

Lire la suite...

Relever le défi de faire de la place aux artistes femmes

Pourquoi vous êtes-vous engagée en faveur de l’égalité femmes-hommes dans le secteur culturel ? Après mes études en sciences politiques, j’ai commencé à travailler dans le domaine culturel. J’imaginais ce secteur protégé des inégalités femmes-hommes. De toute évidence, ce n’était pas le cas ! Lorsque j’ai intégré l’association La Petite, la question de l’égalité y était largement débattue. J’ai pris conscience de mon envie de promouvoir une démarche artistique et féministe de la société. Au sein de cette structure, je développe des actions liées à l’égalité femmes-hommes. Ce sujet est abordé de manière transversale, au travers de nos actions d’insertion […]

Lire la suite...

Améliorer le parcours médico-judiciaire des victimes de violences

Pourquoi vous êtes-vous engagés dans l’accueil des victimes de violences ? En tant que médecins légistes, nous cherchons sans cesse à améliorer la prise en charge des victimes. Il y a plusieurs décennies, concernant les victimes d’agressions, le corps médical rédigeait des certificats médicaux descriptifs, tandis que les médecins légistes se consacraient à la thanatologie et la médecine légale des personnes décédées (autopsies). Des consultations de médecine légale pour les victimes vivantes ont alors émergé, au sein du territoire français, par la bonne volonté des services de médecine légale de certains CH et de certains CHU et de la justice. Dès […]

Lire la suite...

La pratique sportive, un levier pour le bien-être

Pourquoi vous êtes-vous engagé auprès des femmes victimes de violences ? L’idée de travailler de façon originale et efficace à la prise en charge d’un public fragilisé m’intéressait à titre personnel. Par ailleurs, en tant que professionnel et militant de la question sportive, cet engagement est un excellent moyen de démontrer l’intérêt de l’activité physique et la pratique sportive pour le bien-être. Si le sport figure dans tous les dispositifs d’accompagnement des personnes en difficultés, les mécanismes par lesquels il agit sur le bien-être sont mal identifiés. Avec notre programme de séances de taekwondo à destination des femmes victimes de violence, […]

Lire la suite...

Lutter contre les violences faites aux femmes : de la théorie à la pratique

Pourquoi vous êtes-vous engagée en faveur de l’égalité femmes-hommes ? L’égalité entre les femmes et les hommes m’est toujours apparue comme un prérequis de notre société. Mais si elle est acquise en droit, cette valeur doit être défendue dans les faits. J’ai fait le choix d’agir au quotidien au travers de mes divers engagements professionnels. Responsable pédagogique au Centre d’information sur les droits des femmes et des familles du Bas-Rhin (CIDFF 67), je mets en place des formations de sensibilisation sur les violences faites aux femmes. Au sein de cette structure, nous œuvrons à promouvoir une société où l’égalité entre les […]

Lire la suite...

Application mobile App-Elles, association Résonantes

Sensibiliser et éduquer le jeune public sur les violences faites aux femmes. Et agir préventivement.   Pourquoi vous êtes-vous engagée en faveur de la lutte contre les violences faites aux femmes ? Parce que plus jeune, j’ai moi-même été victime et témoin de violences. Étant slameuse, mon engagement a pris une forme artistique. Suite à ma rencontre avec Ernestine Ronai, et en lien avec l’Observatoire des violences faites aux femmes, j’ai créé avec le groupe Dialem un spectacle sur le sujet. Depuis dix ans, nous jouons Mots pour maux dans les établissements scolaires. En présentant ce spectacle, j’ai rapidement constaté que […]

Lire la suite...

Womenability, un projet pour rendre les villes plus égalitaires

L’espace public urbain est source d’inégalités entre les femmes et les hommes. Des solutions existent pour rendre les villes plus égalitaires. Pourquoi vous êtes-vous engagé en faveur de villes plus égalitaires ? Un jour, mon amie Audrey Noelter m’a raconté qu’en se rendant à vélo à son travail, elle a été harcelée, une fois de plus. Son récit, c’était pour moi comme découvrir un continent d’inégalités. Même lorsque les inégalités sont visibles, j’ai réalisé que je n’en avais pas toujours conscience. J’ai décidé de m’engager. Avec Charline Ouarraki et Audrey, nous nous sommes demandés ce que nous pouvions faire à notre […]

Lire la suite...

Formation au harcèlement sexiste dans les transports, Brest Métropole

Le harcèlement sexiste demeure encore un phénomène culturel très ancré. À Brest, le changement des mentalités est en cours. Pourquoi vous êtes-vous engagée contre le harcèlement sexiste dans les transports ? Mon engagement personnel pour la cause des femmes est ancien. Il remonte à mon adolescence dans les années 1970. La première fois que je suis descendue dans la rue, c’était pour défendre la loi Veil sur l’avortement. L’égalité femmes-hommes est constitutive de mes engagements associatifs et politiques depuis plus de quarante ans. Ma fonction actuelle d’adjointe au maire de Brest en charge de l’égalité femmes-hommes s’enracine donc dans ce militantisme. […]

Lire la suite...

Les chantiers d’insertion « Équipes vertes » : Pierre-Étienne Vuillemin s’engage pour plus de parité en matière d’insertion professionnelle

En milieu rural, l’activité professionnelle est bien souvent une affaire de genre. L’insertion professionnelle est l’occasion de faire évoluer les mentalités. Et d’offrir de nouvelles perspectives aux femmes. Pourquoi vous êtes-vous engagé en faveur d’une plus grande égalité femmes-hommes en matière d’insertion professionnelle ? Parce que la parité est devenue une évidence ! Je travaille au sein d’une structure d’insertion professionnelle dont l’une des activités est la gestion des espaces verts. Nos « équipes vertes » réalisent des travaux de débroussaillage, de réfection de murets ou encore de plantation de massifs. Il y a encore peu, nos équipes étaient strictement masculines, car nos prescripteurs […]

Lire la suite...

George, le deuxième texte : Clémentine Brochier s’engage pour une plus grande visibilité des femmes de lettres.

Des ressources pédagogiques pour que l’enseignement de la littérature soit aussi une histoire de femmes. Pourquoi vous êtes-vous engagée pour la promotion d’œuvres littéraires d’écrivaines ? Parce qu’en tant que femme, je vis le sexisme depuis toujours. Je voulais agir. Je me refuse à penser que c’est là une fatalité. Convaincue que l’école a un rôle à jouer dans l’évolution des mentalités, j’imaginais faire des interventions dans les écoles primaires sur ce sujet. Puis en mars 2017, j’ai participé au hackathon Égalité femmes-hommes. J’ai écouté des participants présenter leurs projets. L’un d’eux consistait à créer une plateforme à destination de […]

Lire la suite...
1 2 3