Appel à projets innovants “Prévention de la prostitution et accompagnement social “

Share on Facebook+1Share on LinkedInShare on Twitter

Lancement d’un appel à projets

 Prévention de la prostitution et de la traite des êtres humains aux fins d’exploitation sexuelle

Accompagnement social et professionnel des personnes prostituées, victimes du proxénétisme et de la traite

 

La loi du 13 avril 2016 visant à renforcer la lutte contre le système prostitutionnel et à accompagner les personnes prostituées décline un ensemble de mesures illustrant la position abolitionniste de la France en matière de prostitution, notamment en matière d’accompagnement social des personnes victimes de prostitution, de proxénétisme ou de traite des êtres humains aux fins d’exploitation sexuelle.

 

Par ailleurs, un second plan d’action national contre la traite des êtres humains est en cours de finalisation. La formation des professionnels et la protection des mineurs victimes de traite des êtres humains en sont deux axes prioritaires.

 

Financé par des fonds provenant de la lutte contre la traite des êtres humains et le proxénétisme, cet appel à projets permettra de contribuer à mobiliser les acteurs dans la mise en œuvre d’actions concrètes et innovantes qui porteront sur l’une des thématiques suivantes :

 

  1. Favoriser l’insertion professionnelle des personnes victimes de la prostitution, du proxénétisme et de la traite des êtres humains qui souhaitent sortir de la prostitution et accéder à des alternatives 

 

  1. Renforcer la formation et la sensibilisation des professionnels sur un champ large (professionnels de l’accompagnement et du travail social, professionnels de santé, de l’emploi et de l’insertion professionnelle, de la justice, forces de l’ordre, etc.) 

 

  1. Renforcer la prévention et la lutte contre la prostitution des mineurs et la traite des êtres humains

 

Chaque projet retenu bénéficiera d’une enveloppe située entre 40 000 et 150 000 euros.

 

La date limite des candidatures est fixée au mercredi 23 janvier 2019. Les projets débuteront en 2019 et pourront s’étendre jusqu’en 2020. Une évaluation sera réalisée en fin de projet.

 

Téléchargez le cahier des charges de l’appel à projets