Rapport sur la prévention des violences faites aux femmes, spécifiquement des mutilations sexuelles

Share on Facebook+1Share on LinkedInShare on Twitter

Piloté par la fédération nationale des écoles de parents et des éducateurs (FNEPE) et le mouvement français pour le planning familial (MFPF), ce rapport remis à la ministre en 2011 rappelle que les mutilations sexuelles féminines sont des violences faites aux femmes qui doivent être traitées comme telles, indépendamment de l’origine des victimes. Elles ne doivent pas être l’objet d’une quelconque tolérance culturaliste.

Ce rapport contient 15 préconisations insistant notamment sur l’information du grand public et la formation des professionnelles.