Les chiffres clés du harcèlement sexuel au travail

Share on Facebook+1Share on LinkedInShare on Twitter

Ces chiffres clés sont une synthèse de l’enquête sur le harcèlement sexuel au travail IFOP de mars 2014 réalisé pour le compte du Défenseur des droits.

1 femme sur 5 confrontée à une situation de harcèlement sexuel au cours de sa vie professionnelle.

20% des femmes et des hommes déclarent connaître au moins une personne ayant été victime de harcèlement sexuel dans le cadre de son travail.

Des recours devant la justice et/ou l’employeur très peu fréquents

  • Près de 30% des victimes de harcèlement n’en parlent à personne
  • Moins d’un quart en font part à la direction ou à l’employeur
  • Seulement 5% des cas sont portés devant la justice

Un manque de reconnaissance

  • 89% des actifs, actives considèrent que le harcèlement sexuel au travail n’est pas assez reconnu
  • 74% des actifs, actives estiment qu’il est difficile d’identifier le harcèlement sexuel
  • 82% des employeurs n’ont pas mis en place d’actions de prévention contre le harcèlement sexuel (accord d’entreprise, procédure d’alerte, actions de formation et d’information…)

Des environnements plus propices que d’autres au harcèlement sexuel

  • 30% des femmes actives victimes ont un certain niveau de responsabilité (professions libérales et cadres supérieures)
  • 27% des femmes actives victimes exercent leur profession dans des structures de taille réduite (entreprises de 10 à 19 salarié.e.s)
  • 35% des femmes actives victimes travaillent dans des environnements majoritairement composés d’hommes (quand 86% des femmes travaillant dans un environnement majoritairement composé de femmes n’ont jamais été confrontées au harcèlement sexuel)
  • 30% des femmes actives victimes se trouvaient dans une situation d’emploi précaire
  • 25% des femmes actives victimes étaient dans une situation personnelle d’isolement
  • 24% des femmes actives victimes étaient dans une situation affective difficile
  • Plus de 22% des femmes actives victimes étaient dans une situation financière difficile