5ème plan de mobilisation et de lutte contre toutes les violences faites aux femmes (2017-2019)

Le 5ème plan de mobilisation et de lutte contre les violences (2017-2019) traduit l’engagement sans relâche de l’État pour permettre aux femmes victimes de violences, d’accéder à leur droit d’être protégées et accompagnées, pour sortir des violences et se reconstruire. Le plan fixe 3 objectifs Sécuriser et renforcer les dispositifs qui ont fait leurs preuves pour améliorer le parcours des femmes victimes de violences et assurer l’accès à leurs droits Renforcer l’action publique là où les besoins sont les plus importants Déraciner les violences par la lutte contre le sexisme, qui banalise la culture des violences et du viol   5ème […]

Lire la suite...

Consultation sur la création d’une clause de conscience pour les pharmaciens : l’accès à la contraception et à l’IVG ne peut être remis en cause

La ministre des Familles, de l’Enfance et des Droits des Femmes, a découvert avec étonnement que l’Ordre des pharmaciens avait lancé une consultation interne visant à recueillir l’avis de la profession sur l’introduction d’une clause de conscience. Cette clause permettrait aux pharmaciens de « refuser d’effectuer un acte pharmaceutique susceptible d’attenter à la vie humaine ». Si cette consultation était suivie d’effet, elle ouvrirait clairement la possibilité pour des pharmaciens de refuser de délivrer la contraception d’urgence (pilule du lendemain), la pilule, le stérilet ou même le préservatif. Dans un climat international inquiétant de mise en cause des droits sexuels […]

Lire la suite...

Parution du rapport annuel concernant les morts violentes au sein du couple

Établi par la Direction Générale de la Police Nationale, la Direction Générale de la Gendarmerie Nationale et la Délégation aux Victimes du ministère de l’Intérieur, ce rapport fait apparaître un nombre de morts violentes au sein du couple sensiblement égal à l’année précédente : au total, on relève 250 décès, soit 25 de moins qu’en 2014. 122 femmes sont décédées au cours de l’année écoulée, victimes de leur compagnon ou de leur ex-compagnon, en couple dits officiels ou non officiels. En moyenne, une femme décède tous les 3 jours sous les coups de son compagnon. 36 enfants sont également décédés […]

Lire la suite...

9 choses que vous ne saviez pas sur le Front Populaire

1. Trois femmes sont nommées ministres Dans le gouvernement du Front populaire, pour la première fois, trois femmes sont nommées ministres (ou « sous-secrétaires d’État ») alors qu’elles ne sont, comme toutes les femmes de leur temps, ni électrices ni éligibles. Cette « première » a une portée symbolique considérable. 2. Les cantines scolaires sont créées Cécile Brunschvicg, présidente de l’Union française pour le suffrage des femmes, devient sous-secrétaire d’Etat à l’Education nationale. A ce poste, elle crée les cantines scolaires, développe la surveillance des risques sanitaires et promeut l’éducation des filles. 3. Irène Joliot-Curie, prix Nobel de chimie devient […]

Lire la suite...

Entrepreneuriat des femmes

Les dernières données de l’INSEE indiquent que 30 % des créateurs d’entreprise sont des femmes. Ce pourcentage évolue peu depuis plusieurs années, alors même que la création d’entreprise constitue une opportunité pour l’emploi des femmes et un fort potentiel de croissance.

Afin d’augmenter significativement le taux d’entrepreneuriat féminin, le ministère en charge de la parité, qui a concouru à faire évoluer la législation, met en œuvre un ensemble d’actions pour favoriser les initiatives prises par les femmes dans le secteur économique, qu’il s’agisse de la création ou de la reprise d’entreprise.

Ces actions s’organisent autour de deux axes : le développement de l’accès au crédit bancaire et le renforcement du travail avec les réseaux d’accompagnement.

Lire la suite...