Arrêtons-les !

Parce que les campagnes de sensibilisation sur les violences sexistes et sexuelles ont toujours pris le parti de s’adresser à celles qui en sont les victimes, Marlène Schiappa, secrétaire d’Etat auprès du Premier ministre, chargée de l’Egalité entre les femmes et les hommes, choisit de braquer l’attention sur les auteurs, les agresseurs, via une campagne de communication lancée ce jeudi 26 octobre. De quoi les accuse-t-on ? Cliquez sur les numéros ! Mettre une main aux fesses d’une inconnue, embrasser une personne sans son consentement, injurier une femme dans la rue sont autant d’actes que beaucoup pourraient encore considérer comme […]

Lire la suite...

Marlène Schiappa annonce un nouveau projet de loi contre les violences sexistes et sexuelles

Alors que le harcèlement sexuel est au cœur de l’actualité,  le gouvernement a décidé d’ouvrir une consultation en vue de présenter au parlement un projet de loi contre les violences sexistes et sexuelles en 2018. Un projet de loi soumis à la consultation citoyenne La secrétaire d’État souhaite que ce projet de loi soit élaboré avec le concours de chaque citoyen, afin que ce soit l’ensemble de la société qui redéfinisse ce qu’elle juge acceptable ou pas. En participant à l’un des 300 ateliers organisés dans le cadre du Tour de France de l’Egalité, chacun pourra participer à l’écriture de […]

Lire la suite...

Etude nationale sur les morts violentes au sein du couple

Pour la onzième année consécutive, la délégation aux victimes, structure commune à la police et à la gendarmerie nationales, en charge notamment du suivi de la thématique des violences intra-familiales, a recensé pour le ministère de l’Intérieur les morts violentes survenues au sein du couple. En France, au cours de l’année 2016, 138 personnes sont décédées, victimes de leur partenaire ou ex-partenaire de vie (conjoint, concubin, pacsé ou « ex » dans les trois catégories). De l’étude, il ressort : 109 femmes sont décédées en une année, victimes de leur compagnon ou ex-compagnon. 29 hommes sont décédés, victimes de leur […]

Lire la suite...

« Alerte Excision » : protéger les adolescentes des risques de mutilations sexuelles

Les grandes vacances sont la période où les risques de mutilations sexuelles féminines sont les plus accrues : sous prétexte d’un voyage dans le pays d’origine de leurs parents, de nombreuses adolescentes se retrouvent victimes d’excision. Marlène Schiappa rappelle son soutien à l’association « Excision parlons-en » qui mène depuis mars une campagne de prévention à destination des adolescent.e.s de 12 à 18 ans. Mutilations sexuelles féminines, de quoi s’agit-il ? Les mutilations sexuelles concernent toute intervention pratiquée sur les organes sexuels externes féminins, sans raison médicale dont, notamment : L’excision : c’est l’ablation totale ou partielle du gland du clitoris et des […]

Lire la suite...

Guide d’information et de lutte contre les cyber-violences à caractère sexiste

Les cyber-violences désignent toutes les formes de violences (harcèlement, menaces, injures, diffusion d’images de violences, etc.) qui s’exercent dans l’espace numérique. Elles sont aussi diverses que le permet la multiplicité des formats numériques et des réseaux sociaux. Le cyber-sexisme renvoie à un ensemble de comportements, de propos tenus en ligne dans le but d’insulter, harceler, humilier, de répandre des rumeurs : injures, insultes et commentaires humiliants sur l’apparence physique, la sexualité, propagation de rumeurs, messages ou images à caractère sexuel, diffusion d’informations volées, usurpation d’identité, diffusion d’images intimes prises à l’insu ou prises dans le cadre intime sans l’accord, obtenues […]

Lire la suite...

Zéro tolérance dans l’armée pour les violences faites aux femmes

Sur la base aérienne d’Évreux, la Délégation départementale aux droits des femmes et de l’égalité de l’Eure et le commandant de la base ont invité le 19 octobre 2016 Erick Dal, le contrôleur général des armées, pour présenter le plan de lutte contre les violences faites aux femmes dans les armées. Focus sur cette démarche labellisée « Sexisme, pas notre genre » par le ministère des Familles, de l’Enfance et des Droits des femmes dans le cadre de sa campagne de lutte contre le sexisme. Dans l’armée française, 90% des victimes de violence sont des femmes alors qu’elles ne représentent que 15,40% […]

Lire la suite...

La formation des professionnel.le.s, un enjeu pour une meilleure prise en charge des femmes victimes de violences

Médecins, sages-femmes, policiers, gendarmes, avocats et magistrats, travailleurs sociaux, professionnels de l’enfance et de l’adolescence…  ces professions ont en commun qu’elles sont susceptibles d’intervenir dans la détection et la prise en charge de femmes victimes de violences. L’organisation du colloque « “Mieux former pour accompagner : Formation des professionnel.le.s à la prise en charge des victimes de violences et de traite des êtres humains”, le 25 novembre par la MIPROF est l’occasion de rappeler l’enjeu que représente la formation initiale et continue auprès des professionnel.le.s . Les professionnel.le.s au contact des femmes victimes de violences ont un rôle crucial à jouer […]

Lire la suite...

Mon mec vient de me frapper pour la première fois, que faire ?

Cet article, publié initialement sur le site de Madmoizelle, est reproduit ici avec leur aimable autorisation. Les femmes jeunes et diplômées premières victimes des violences conjugales, titrait l’Obs le 16 mars dernier en s’appuyant sur l’enquête de l’ONDRP (Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales). Parmi les données publiées dans ce rapport, certaines interpellent : « On observe ainsi que pour les femmes, si elles sont elles-mêmes handicapées (39‰) ou si c’est le cas de leur conjoint (32‰), les taux de violences par le conjoint cohabitant s’élèvent à plus de 30 pour 1000. Concernant l’âge, ce seuil est aussi franchi pour les femmes ayant entre 18 et 24 ans […]

Lire la suite...

Enquête Virage : Viols et agressions sexuelles en France – premiers résultats

Ce mercredi 23 novembre 2016, l’Institut national d’études démographiques (INED) a présenté les premiers résultats de l’enquête Violences et rapports de genre : contextes et conséquences des violences subies par les femmes et par les hommes (Virage).  Une étude soutenue par le ministère des Droits des femmes afin d’apporter de nouvelles connaissances et aider les pouvoirs publics dans la lutte contre les violences faites aux femmes. Quelle est la fréquence des viols et autres agressions sexuelles en France aujourd’hui ? Dans quels contextes et à quels âges se produisent-ils ? Cette enquête a interrogé un vaste échantillon représentatif de la […]

Lire la suite...
1 2 3 12